Société

Togo : Lancement du projet ESPANCA pour l’assainissement de la ville d’Aného

En vue de redonner à cette ville légendaire du Togo sa majestueuse beauté d’antan, l’Union Européenne (UE) en collaboration avec le département des Yvelines-France a lancé ce week-end le projet d’Extension du service public d’assainissement non collectif à Aného (ESPANCA).

Sous-composante du projet « Service public d’assainissement non collectif » qui vise à lutter essentiellement contre la défécation à la plage d’Aného, ESPANCA projette de construire des latrines familiales dans 201 ménages et dans les établissements scolaires entre autres afin de freiner ce phénomène qui va à l’encontre de la préservation de l’environnement.

Abonner 41% des installations particulières et toutes les installations des services publics au service public de la mairie, assurer la viabilité à long terme du service, équiper 80% de ménages en ouvrage d’assainissement autonome et offrir des meilleures conditions d’hygiène dans les établissements scolaires : voilà entre autres les trois grands axes du projet ESPANCA.

Cofinancé à hauteur de 426,3 millions de francs CFA, ce projet a une durée d’exécution de 3 ans. L’Ambassadeur et Chef de la délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, a invité les populations à préserver à terme ces acquis afin d’en tirer le meilleur parti. Selon la représentante du département des Yvelines, l’ESPANCA s’inscrit dans la volonté des autorités nationales d’atteindre à l’horizon 2030 de l’objectif 6.2 des ODD.

Commentaire d'article

Umalis