Santé

Urgent : Le Togo donne une alerte à la consommation des viandes exportées

Un réseau de commercialisation de la viande impropre à la consommation a été démantelé le 17 mars dernier au Brésil. Suite à cette découverte, plusieurs pays ont bloqué les produits en provenance de ce pays. Le Togo aussi en tant que pays exportateur de viande, prend des mesures relatives à la protection de la population.

C’est à travers un communiqué conjoint des ministères en charge de l’élevage et du commerce, que les autorités appellent la population à ne pas consommer de la viande de bœuf, de la volaille et tous dérivés exportées.

Ces produits consommables sont hors d’usage et présentent des risques sanitaires d’après le communiqué. « Des multinationales de la viande notamment le bœuf et la volaille, ont maquillé des produits dont la date d’expiration est dépassée, falsifié les dates de consommation sur les étiquettes,  injecté des substances interdites dans les saucisses et traité les viandes avec des substances cancérigènes pour masquer les avaries », indique le communiqué.

Les ministères en charge de l’élevage et du commerce sonne l’alarme et déconseillent la consommation de ces produits aux populations, sans qu’aucune nouvelle mesure ne soit prise par les services sanitaires.

« En attendant de nouvelles mesures, les services compétents en matière de contrôles sanitaires et de commerce sont instruits aux fins de prendre toutes les dispositions nécessaires à la protection des consommateurs », a précisé le communiqué.

Commentaire d'article

Umalis