Société

Rendez-vous de Genève et Addis Abéba, le FODDET balise la voie au Togo

Le Togo sera devant les comités des droits de l’enfant de Genève et d’Addis Abéba cette année, où il va présenter la situation des droits de l’enfant. Dans le but d’accompagner ce processus et d’élaborer son rapport alternatif, Le Forum des organisations de défense des droits de l’enfant (FODDET), a réuni ce mardi 28 mars, les organisations de défense des droits de l’enfant autour de son projet « Child Rights Monitoring ».

La rencontre vise à planifier les activités devant conduire à ces grands rendez-vous. Le projet « Child Rights Monitoring » a pour objectif de renforcer les capacités des organisations des droits de l’enfant. Ceci leur permettra de collaborer de près avec le gouvernement sur le sujet, tout en produisant leurs rapports alternatifs.

« Ces organisations, en dehors de ce que l’État fait, ont la responsabilité de produire des rapports alternatifs. Dans le cadre de ce projet, tout en travaillant avec l’État elles doivent être dans les délais », a déclaré Paul Bernard Dotsévi, président de FODDET.

Un bilan de ce qui a été fait en matière de promotion des droits de l’enfant sera présenté, de manière à capitaliser les acquis et élaborer des perspectives durant les deux jours que vont durer les travaux.

Les organisations à cet atelier, vont à terme élaborer une feuille de route faisant mention des activités à mener en 2017, avant les assises de Genève et d’Addis Abéba.

 

Commentaire d'article

Umalis