Faits divers

Togo: fin tragique d’un présumé voleur à Lomé

Un présumé voleur s’est fait brûlé vif samedi dernier à Lomé. La scène s’est produite derrière le collège wuti en face de la société de gardiennage « Leader sécurité ».

Selon la première version sur les lieux, Ils étaient cinq personnes à s’introduire nuitamment  dans la maison du chef du quartier Wuti pour commettre leurs basses besognes. Quatre d’entre eux ont réussi à s’enfuir. Le cinquième a été arrêté, frappé, ligoté et puis brûlé vif.

D’autres soutiennent que, ce dernier aurait volé quatre téléphones portables dans une maison. Mais après son forfait, il a voulu prendre la moto du monsieur. Et c’est en ce moment il a été pris sur le fait. S’en est suivi une bagarre entre le voleur et la victime qui appela au secours.

D’après les témoignages, les forces de sécurité sont venues sur les lieux mais ayant appris que c’est un voleur, elles ont tout simplement rebroussé chemin.

De nos jours à Lomé, la vindicte populaire s’est érigée en règle. Un voleur arrêté n’est plus livré à la police mais brûlé vif. Il s’agit pour certaines personnes d’une solution simple pour ne plus avoir affaire à la même personne.

Commentaire d'article

Umalis