Justice

Selon Aimé Gogué, l’espoir renait avec la décision de la Cour Constitutionnelle

Les députés de l’Alliance Nationale pour le Changement avaient préalablement saisi la Cour Constitutionnelle à propos « de la proposition de Loi de modification constitutionnelle affectée le 22 juillet 2016 à la Commission des Lois pour examen au fond » qui est demeurée sans suite. L’écho favorable de la Cour Constitutionnelle par rapport à la requête des députés de l’ANC enchante le président de l’ADDI.

Ce matin, lors de son intervention sur les ondes de la radio privée Zéphyr, le président de l’Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI), Professeur Aimé Gogué, est revenu sur la décision de la Cour Constitutionnelle à propos de la saisine des députés de l’ANC. En effet, il s’est dit satisfait de cette issue heureuse qui préfigure la reprise dans un bref délai de l’examen de la proposition de loi de l’ANC concernant la modification de la Constitution.

Selon le Professeur Aimé Gogué, cette proposition de loi des députés de l’ANC est non seulement en conformité avec les conclusions de l’atelier de HCCRUN mais répond aussi aux aspirations de la population. Il est donc du devoir des députés de l’adopter. Par ailleurs, il salue la démarche de l’ANC tout en espérant que « les députés vont se comporter normalement comme des représentants du peuple et faire la volonté de la population ».

Commentaire d'article

Umalis