Agro-Environnement Développement Société

Atteinte des ODD : nouveau défi de la société civile togolaise

Le Togo a adhéré aux Objectifs du Développement Durable (ODD) depuis quelques années. Pour l’accompagner dans ce combat, les Organisations de la Société Civile (OSC) se mobilisent pour que le bilan du Togo à l’horizon 2030 soit en majorité positif. C’est dans ce cadre qu’elles avaient organisé en milieu de semaine dernière une table ronde qui a donné pour résultat plusieurs recommandations.

Les Organisations de la Société Civile togolaise ont tout d’abord dressé un bilan quasi négatif des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Un échec qu’elles expliquent par un manque de synergie et de concertation dans les actions menées. Pour cette seconde occasion qui est donné au Togo pour faire ses preuves en matière de développement durable, la société civile compte mettre essentiellement l’accent sur l’éradication de la pauvreté au Togo ainsi que l’accélération de processus de la décentralisation.

En effet, le Collectif des organisations de la société civile de la région maritime (COSCREMA) compte faire bouger les lignes et mettre le bénéficiaire à la base au cœur des actions. De ce fait, la décentralisation reste primordiale afin de rapprocher les services sociaux de base des populations. D’ailleurs, les organisations de la société civile ont décidé de sortir de leur léthargie et d’impacter les efforts du Togo pour atteindre les 17 Objectifs de Développement Durable. « La société civile se prend désormais en charge au Togo, pour booster le processus des ODD, jusqu’à présent nonchalant suite à la réticence des politiques. Nous accomplissons dorénavant notre mission »,  indique Nestor Ahiave, le président du COSCREMA.

Commentaire d'article