Media

Des rencontres sur la dépénalisation des délits de presse au Togo en vue

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) , organise les 21 et 27 mars respectivement à Lomé et à Kara,  un séminaire sur la dépénalisation des délits de presse et la responsabilité du journaliste. L’annonce a été faite au  cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi au siège de l’institution. 

Les deux formations regroupera les directeurs de publication et rédacteurs en chef, les directeurs de radios et de télévisions des médias publics et privés, les membres de la HAAC, et les organisations professionnelles de presse.

La première phase c’est-à-dire celle de Lomé, qui va se tenir le 21 mars connaitra la participation de 100 intervenants dans la commune de Lomé, la région maritime et des plateaux. Ces intervenants vont réfléchir sur l’état de la presse togolaise et des professionnels depuis la dépénalisation de la presse et de cerner les incidences sur le professionnalisme.

« Nous allons faire le bilan après 13 ans de l’adoption du code de la presse et de la communication, de l’utilisation de ce code par les journalistes, du professionnalisme et de la responsabilité des journalistes et d’une actualisation possible du code », a souligné le premier rapporteur de la HAAC, Mathias Ayéna.

D’autres sujets meubleront la rencontre entre autres, Dépénalisation des délits de presse au Togo: regard de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication.

Commentaire d'article

Umalis