Société

Togo : Le Réseau Anti-Corruption fait un bilan et affûte ses armes

Le siège de l’Alliance National des Consommateurs pour l’Environnement (ANCE) a servi de cadre de réunion pour les membres du Réseau Anti-Corruption (RAC –TOGO). C’était dans la soirée du jeudi 16 mars dernier.  Après une analyse des activités des années précédentes, les responsables de ce réseau ont établi des objectifs pour l’avenir.

Au cours de la rencontre, le Bureau Exécutif a fait le point à propos des démarches administratives entreprises dans le but d’obtenir le récépissé du RAC-TOGO ainsi que les efforts déployés pour faire la promotion du Réseau Anti-Corruption et tisser des relations avec les Partenaires Techniques et Financiers. A ce point, le Réseau a souligné l’importance des couvertures médiatiques en vue de vulgariser ses idéaux et atteindre ses objectifs.

Créé en 2015 par 40 participants issus de la société civile, le Réseau Anti-Corruption Togo a pour mission essentielle de lutter contre la corruption sous toutes ses formes et œuvrer à l’avènement d’une société togolaise caractérisée par l’honnêteté et la transparence à tous les niveaux.

Un planning des activités a été élaboré pour les prochains jours, dont la plus proche sera une conférence de presse au sujet de la situation des infrastructures du pays le mercredi 22 mars 2017. Le Secrétaire exécutif du RAC-TOGO, Ebeh Fabrice, a appelé les membres à s’impliquer davantage dans les activités du réseau afin d’atteindre les objectifs fixés.

Commentaire d'article