Sports

Togo : La commission de discipline de la FTF a encore frappé !

Réunis le 10 mars dernier, les membres de la Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) se sont concertés à propos sur l’étude de trois dossiers des championnats de première et de deuxième divisions au Togo. Comme à l’accoutumée, des clubs ont été pénalisés avec à la clé des amendes.

Dans un premier temps, la commission a rejeté la réserve du club Gbikinti contre le joueur de Foadan, Laré Ashanté Salomou (préalablement enregistré sous le nom N’Tchomba Gbandi), pour fraude sur l’identité. Ce rejet s’appuie sur la clause selon laquelle, « le changement d’identité est un droit qui peut s’exercer librement et à tout moment, à condition de respecter les prescriptions légales et sportives exigées en la matière ».

Ensuite, les membres de la commission ont tranché un autre cas à propos de fraude sur l’identité du joueur Bakaré Kassimou de Gbohloe-Su. En ce qui concerne cette requête introduite par Espoir de Tsévié, la commission de discipline déclare l’impossibilité de changer le nom vu qu’il a déjà été introduit dans le système de la CAF. Par contre, la commission de discipline de FTF a validé la plainte d’Espoir de Tsévié en déclarant Gbohloe-Su perdant du match du 19 février 2017 par forfait et le sanctionne d’une amende de 30.000 FCFA.

Pour finir, Djinedou Souleymane, un supporter du club Agouwa FC de Koussountou (club de D2), s’est vu interdire l’accès au stade pendant deux ans pour toutes compétitions officielles de la FTF. Pour cause, il a été identifié comme fauteur de trouble lors de la rencontre Odalou FC-Agouwa FC. De surcroit, son club se doit de payer une amande de 50.000 FCFA.

Commentaire d'article