Politique

Togo / Renouvellement des délégations spéciales : Les FDR emboitent le pas à la CDPA

Les partis politiques de l’opposition s’insurgent contre le processus de renouvellement des délégations spéciales, entamée depuis quelques jours par le gouvernement.  Le samedi dernier déjà la CDPA avait réagi sur la question à travers un communiqué. Ce lundi, c’est le parti des FDR qui monte cette fois au créneau. Même accusation : le gouvernement userait ,selon les responsables de ce parti, des subterfuges pour tenter de corrompre des membres de l’opposition.

Le parti présidé par Maitre Dodji Apevon réitère les dénonciations de la CDPA à travers un communiqué rendu public ce lundi. Selon lui, la démarche entreprise par le gouvernement pour renouveler les délégations spéciales notamment les instructions données aux préfets pour proposer aux militants des partis d’opposition à des postes de responsabilités dans les dites délégations spéciales sans contacter leurs dirigeants,  ne sont pas « légales ».

Un fait que le parti dénonce vivement dans son communiqué.

«La lutte pour la mise en œuvre de la décentralisation par l’organisation des élections locales le plus tôt possible constitue une priorité pour les FDR qui ne peuvent, par conséquent, cautionner tout acte qui est de nature à retarder la tenue desdites élections », note le communiqué.

Par conséquent, Maitre Dodji Apevon ne manque pas de mettre en garde les militants de son parti qui se prêteront à la manœuvre.

« Toute personne qui viendra à enfreindre cette décision mûrement réfléchie sera sanctionnée conformément aux dispositions des statuts du parti », a averti la note.

Commentaire d'article

Umalis