Jeunesse et emploi

Volontariat au Togo : A la quête d’un emploi stable

A terme de leur mandat de volontariat, des jeunes volontaires issus des deux premières vagues du programme de volontariat du Togo sont toujours en quête d’emploi. Devant cette situation, ils ont rencontré la presse ce mardi. Un canal par lequel ces derniers veulent inviter le chef de l’Etat togolais à porter un regard sur leur situation.

Au total 360 volontaires se sont réunis pour la cause. Selon ces jeunes, la politique de volontariat visant à favoriser l’obtention d’un emploi au terme du mandat de volontariat est à revoir. Puisque, témoignent t-ils, après leur mandat de volontariat, la plupart se retrouvent au chômage.

 « Le gros du contingent des volontaires nationaux se retrouve dans l’administration publique qui est en train de mettre ces jeunes avec cinq années d’expérience au chômage. Certaines ONG ont aussi mis leurs volontaires à la maison argumentant qu’elles n’ont pas de moyens. Et pourtant pendant cinq années, elles ont eu gratuitement une main d’œuvre qualifiée de volontaires », peut ton lire dans la déclaration liminaire.

Pour ces volontaires, il faut une « politique claire d’insertion des volontaires ». Pour cela ces derniers proposent que des mesures exceptionnelles soient prises à leur endroit. En outre ils implorent l’Etat de trouver un mécanisme d’insertion claire des volontaires en fin de mission et souhaitent aussi qu’un concours de recrutement soit organisé à l’endroit de tous les volontaires.

Les jeunes volontaires disent avoir mené des démarches à l’endroit des autorités, notamment avec la ministre du développement à la base en décembre dernier sans suite valable.

« Face à cette situation, nous attirons l’attention du Président de la République sur le fait que 360 jeunes volontaires nationaux qui ont servi le pays pendant 5 ans sont actuellement à la maison. En avril prochain, 400 jeunes de la 3ème vague seront en fin de mandat et en juin plus de 500 de la 4ème vague le seront aussi », disent ils.

Depuis 2011, date de son lancement, le Programme de Volontariat National au Togo (PROVONAT) a mobilisé plus de 11000 demandeurs d’emplois dans l’administration publique, au sein des collectivités locales, ONG, et organismes internationaux entres autres. Le programme devenu en 2015, l’agence de volontariat national au Togo (ANVT) vise à offrir une base d’expérience au jeune diplômé afin de lui ouvrir les portes d’un emploi stable.

Commentaire d'article

Umalis