Sports

Togo/Bras de fer FTF-Semassi : le président du club s’explique

Dans un communiqué publié ce 14 février, la Fédération Togolaise de Football a dénoncé le refus du club de Semassi de Sokodé de verser à l’instance, la ristourne de 45% des recettes des entrées du match de la 14ème journée de la première division. Une disposition normalement prévue dans les textes. Comme réponse à la note, le président du club a fait une sortie de presse ce jeudi au cours de laquelle il a tenu à donner sa version des faits.

D’entrée de jeu, le  président du club de semassi de sokodé ,Foli-Bazi Katari , a reconnu les faits reprochés par la FTF. « Je ne peux vous mentir, c’est vrai, nous avons retenu les ristournes ».

Mais pour lui, cet acte s’explique « Avant le début du championnat, nous avons convenu ensemble que compte tenu des difficultés de la Fédération Togolaise de Football(…), il va falloir que nous fassions des sacrifices.  Et ça, nous l’avons totalement fait en toute responsabilité et nous nous sommes dit qu’à chaque match, on devait donner une ristourne à la FTF.  Mais dans l’application de cette mesure, nous avons constaté un certain nombre d’anomalies»  a t- il laissé entendre.

En revenant sur ce qu’il qualifie « d’anomalies », le président du club a expliqué : « Pour notre premier match du championnat contre Unisport, les recettes étaient dans l’ordre de Deux Millions et nous avons remis à la fédération, un Million Cent Mille. Nous avons défalqué les charges, c est-à-dire la location de terrain, le traçage de terrain, l’intéressement de ceux qui ont vendu les tickets, les forces de l’ordre qui viennent pour la sécurité et beaucoup d’autres charges.  Lorsque nous avons défalqué tout, Semassi s’est retrouvé avec une somme de 500 000 FCFA alors que la Fédération était partie avec 1 000 000 FCFA.

Pour le président du club cette situation « anormale » a perduré tout le long du championnat. « Ça a été ainsi pour les 7 matchs de Sémassi à domicile lors de la phase aller.   Nous avons constaté que sur les 7 matchs que nous avons abrités, nous avons une recette de 17 Millions et la Fédération a pris 8 millions, toutes les autres charges défalqués, le club après la première phase s’est retrouvé avec 4 Millions » a-t-il ajouté.

Selon Foli-Bazi Katari, cette situation nécessitait une discussion avec la FTF pour redéfinir les choses. A cet effet, le club dit avoir pris des initiatives que la FTF a refoulées. « Nous avons envoyé le 31 Décembre, une lettre à la fédération pour dire que nous devons  tenir une réunion.  Depuis le 31 Décembre, nous n’avons pas eu de suite.  Sur la forme, nous estimons que la fédération n’avait le droit de ne pas répondre », a affirmé le président soutenant qu’il compte rester sur sa position si la FTF ne revient pas à de meilleurs sentiments.

« Ce communiqué ne correspond pas notre vision de la chose et nous allons dire à la fédération que nous ne sommes pas d’accord avec ce communiqué, du moins son contenu, et même la démarche.  Nous estimons que ce que nous relevons est tellement préoccupant et il va falloir qu’on puisse se rencontrer pour en discuter. Nous ne sommes pas là pour céder à des communiqués, nous sommes là pour rester fidèles à nos idées » a clamé Foli-Bazi Katari .

Commentaire d'article

Umalis