Uncategorized

Togo : Formation des statisticiens agricoles pour des chiffres plus exacts

Le gouvernement togolais s’est engagé à fournir dans les années à venir des statiques fiables dans le secteur agricole. Ainsi donc, une formation sur l’échantillonnage direct et indirect dans les enquêtes agricoles est programmée du 14 au 17 février à l’endroit des statisticiens du secteur agricole au Togo.

Elle est organisée en collaboration avec la Commission des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et compte outiller les  statisticiens du secteur agricole du Togo sur les nouvelles mesures à adopter dans la stratégie mondiale d’élaboration des statistiques agricoles. En effet, l’intégration de ces nouveaux outils dans leurs enquêtes permettra de fournir des données fiables dans le secteur agricole au Togo.

Un statisticien de la CEA du nom de Issifou Seydou Sondah trouve que les pays africains ne disposent pas de statistiques « fiables » et « de qualité »  en ce qui concerne l’agriculture compte tenu du déficit de formation des agents de la statistique et du faible investissement  des Etats africains dans l’élaboration des statistiques agricoles « qui sont pourtant indispensables dans la définition d’une politique agricole adéquate » .

Malgré que le Togo se soit doté depuis 2009 d’une Stratégie Nationale de Développement de la Statistiques, l’absence de données statistiques actualisées a souvent été relevé par les partenaires au développement du Togo dans plusieurs autres domaines.

Commentaire d'article