Politique

Scission du CAR et création du FDR : Les rivalités sont loin d’être terminées…

Invité dans l’émission « Plateau de la semaine » sur la Télévision Togolaise le dimanche 29 janvier dernier, Jean Kissi, le Secrétaire national du Comité d’Action pour le Renouveau, a fait une révélation qui a laissé perplexes bien de togolais. Donc la crise qui a secoué ce légendaire parti de l’opposition togolaise n’a donc pas encore trouvé son achèvement ?

« Ce parti politique (les FDR, ndlr) pour le moment n’existe pas. Ceux qui sont membres des instances du CAR et qui ont quitté pour aller créer les FDR, à commencer par Me Apevon lui-même, n’ont pas encore démissionné. Je suis le Secrétaire national du CAR et c’est moi qui garde la mémoire de cette formation politique. Ils n’ont pas encore démissionné du CAR. A partir du moment où les gens n’ont pas démissionné, comment voulez-vous que je les considère comme membres d’un autre parti ? », avait-il laissé entendre.

Rappelons que pour l’opinion publique, la crise au sein du parti, le Comité d’Action pour le Renouveau, s’était « soldée » avec la création du parti politique Forces Démocratiques pour la République (FDR) par Dodji Apevon et le retour de Me Yawovi Agboyibo à la tête du CAR à l’issue d’un congrès électif. Mais, cette intervention du Secrétaire national du parti du « Belier noir » vient semer la confusion dans les esprits.

Ces propos de Jean Kissi, en plus d’être conformes aux statuts du CAR, cache mal cependant une inquiétude quant à la menace que représente pour eux l’arrivée sur l’échiquier politique des FDR.

One Comment

Commentaire d'article

Umalis