Société

Togo / Les jeunes, acteurs des droits humains grâce à Amnesty International

La section togolaise d’Amnesty international a organisé ce samedi 28 janvier à Kara une séance de formation à l’endroit d’une cinquantaine de jeunes animateurs des clubs scolaires. Cette formation s’inscrit dans le cadre de son projet d’Education aux droits humains (EDH), à la citoyenneté et à l’unité nationale.

Ils sont venus de plusieurs villes du Nord du Togo, notamment de Dapaong, Sokodé et Kara. A travers la formation, ces jeunes seront outillés sur la notion des droits humains et de la citoyenneté. Ils auront ensuite pour mission de renforcer les connaissances des membres de leurs différents clubs  à travers plusieurs activités grâce à ce qu’ils auront appris.

Cette formation est la deuxième phase du projet après celle organisée à l’endroit des enseignants et élèves des établissements scolaires à Lomé.

Le projet Education aux droits humains est un volet du vaste programme « Écoles amies des droits humains au Togo » lancé en décembre 2016 à Lomé par Amnesty international en partenariat avec l’Union européenne. Ce programme vise à impliquer les jeunes apprenants ainsi que les enseignants et responsables d’établissements scolaires dans l’éducation aux droits humains.

Commentaire d'article

Umalis