Diplomatie

28ème Sommet de l’Union Africaine: Cap sur les préparatifs

Depuis samedi, les ministres des Affaires étrangères du Conseil exécutif de l’UA sont à Addis Abeba en Ethiopie pour préparer l’agenda du 28ème Sommet de l’Union africaine qui aura lieu dans moins de deux jours. Le chef de la diplomatie togolaise Robert Dussey est arrivé en Ethiopie en milieu de semaine.

A l’ordre du jour, deux thèmes majeurs seront essentiellement abordés : l’élection du nouveau président de la Commission de l’Union Africaine et le retour du Maroc au sein de cet organe. En effet, un vote des chefs d’Etat africains devra confirmer ce lundi le retour du royaume marocain au sein de l’organisation panafricaine après une absence de 33 ans. D’ailleurs, une grande majorité d’Etats, parmi lesquels le Togo, sont favorables à cette décision.

Ce qui a été à l’origine de la rupture entre le Maroc et l’Union Africaine était sa protestation contre l’admission de la République arabe sahraouie  proclamé par le Polisario et soutenu par l’Algérie. C’était en 1984. Depuis là, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Voilà pourquoi  Lle Maroc avait annoncé en juillet dernier sa volonté de réintégrer l’UA.

« L’UA a été détournée à des fins idéologiquement dépassées, vestige de l’époque révolue de la guerre froide. Autant que ce boulet, nommé +RASD+, que l’Afrique ne peut continuer à traîner indéfiniment sans risquer de faire insulte à son présent et à son avenir. Il est donc temps de corriger cette bourde historique en procédant à l’éjection de cette entité fantoche », explique un diplomate marocain.

La situation au Soudan du Sud et en Libye sera également au cœur des discussions ainsi que  l’élection des Commissaires. Rappelons que le Togolais Kakou Nubukpo postule à la direction de la Commission économique.

Commentaire d'article

Umalis