Agro-Environnement

Togo : Renforcement de capacités pour un meilleur rendement de la filière

Ce mercredi s’est tenue la deuxième édition de la rencontre de concertation des acteurs publics et privés de la filière soja au Togo.  C’était en présence de la ministre du commerce, de l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme, Bernadette Legzim-Balouki. Des Coordonnateurs et Chefs projets, des Responsables des Organisations intermédiaires et Structures d’exécution du Projet Soja, des Responsables des Organisations professionnelles de production de soja et des Directeurs Généraux des Entreprises exportatrices de soja étaient également présents.

« Nous savons que la demande mondiale du soja est de plus en plus croissante et nous devons faire de notre mieux pour répondre autant que possible à une importante partie de cette demande en offrant une production intensive de bonne qualité avec tous les encadrements et les formations nécessaires sur les techniques et les bonnes pratiques culturales, de récolte, de préparation, de conditionnement et de stockage », a déclaré Mme Bernadette Legzim-Balouki pendant la cérémonie d’ouverture.

Aujourd’hui, le secteur agricole constitue le moteur de la croissance économique du Togo, avec un ratio élevé de terres arables, soit 45% des 3,4 millions d’hectares actuellement exploités au sein de la CEDEAO et une production annuelle de plus de 1 200 000 tonnes de céréales, 1 600 000 tonnes de tubercules et 300 000 tonnes de légumineuses et d’oléagineuses.

Cette 2ème rencontre de concertation avait pour but d’informer les participants sur l’état de mise en œuvre du projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja et de partager les acquis du projet à la 2ème année de mise en œuvre. Environ 60 participants de l’administration publique et du privé (ONG, acteurs, bénéficiaires des différents maillons de la filière soja) ont pris part à cet évènement.

Commentaire d'article