Sports

Echo de l’ancien joueur togolais Kodjovi Obilalé : foudroyé mais toujours debout

Il était une étoile montante du football togolais mais l’éclat de l’étoile s’éteindra très vite lorsqu’il fut   grièvement blessé suite à l’attentat de Cabinda en janvier 2010, alors que le Togo se rendait en Angola pour disputer la CAN.  Il s’appelle Kodjovi Obilalé. Sa carrière prometteuse de footballeur   réduite ainsi  au néant, l’ancien joueur togolais s’est donné une nouvelle chance : transmettre à d’autres enfants le talent qu’il n’a pu malheureusement fait éclore.

C’est désormais au sein de l’association « Remise en jeu » que Kodjovi Obilalé trouve son plaisir. Cette association de prise en charge des enfants en difficulté ou déscolarisés basée à Lorient sollicite l’expertise de l’ancien international togolais.

Kodji Obilalé y partage son expérience, donne des conseils, et apprend les rudiments du football aux jeunes.

Une nouvelle vie qui réconforte l’ancien joueur. « Mon intégration auprès d’eux s’est bien  passée. Comme ils sont au courant de mon histoire, ça joue aussi. Ils voient un mec qui a tout perdu, mais qui est toujours là, qui est debout, ça leur donne du courage. En fait, on s’est mutuellement aidés. Moi, je leur donne de la force, mais eux aussi ils m’en transmettent. Ils m’ont donné une raison de me lever le matin, je me suis senti utile et ça, c’est hyper important. Tu revis. Et même si ce n’est pas toujours facile, qu’il y a des situations assez tendues, tu te dis que tu as un rôle à jouer là-dedans », explique Obilalé.
Le rescapé de Cabinda ambitionne très prochainement développer une  association type baptisée ‘’Joie de vivre’’ « destinée à venir en aide aux sportifs qui, comme lui, ont été victimes d’un arrêt brutal de leur carrière ».

Commentaire d'article

Umalis