Santé

Togo: Santé des enfants et des femmes enceintes : Finies la méningite et la rubéole

Deux vaccins s’ajouteront aux onze autres retenus  contre les maladies ciblées par l’actuel Programme élargi de vaccination (PEV) au Togo. L’information a été donnée au cours de l’installation, ce mercredi 25 janvier à Kpalimé, des membres du Groupe consultatif pour la vaccination au Togo.

 Désormais les vaccins contre la méningite et la rubéole seront distribués dans le cadre du PEV. C’est ce que révèlent les 13 membres du groupe consultatif pour la vaccination au Togo. Ce groupe composé d’experts togolais, issus de différentes disciplines, constitue un organe chargé d’apporter des informations scientifiques et techniques pour une meilleure orientation du choix des décideurs en termes de priorités vaccinales.

« les membres de ce groupe ont pour devoir d’apporter des appuis technique et scientifique et faire des propositions pertinentes aux décideurs afin de les amener à prendre de meilleures décisions en faveur de la population », explique Pr Akpadja Koffi, porte-parole du Groupe.

Le Programme élargi de vaccination, initié par l’OMS depuis les années 70, a principalement pour objectif de rendre les vaccins accessibles à tous les enfants et femmes enceintes du monde afin de les prévenir des maladies meurtrières évitables par la vaccination.  Au Togo, aux neuf maladies-cibles, depuis la fin de la décennie 90, se sont ajoutés les vaccins contre le Pneumocoque et le Rotavirus introduits en 2014.

Le groupe consultatif dispose d’un période de trois ans pour mener sa mission. Il est accompagné et soutenu dans ses œuvres par le Gouvernement togolais, l’Organisation ouest-africaine de la Santé et l’Organisation mondiale de la Santé.

 

Commentaire d'article

Umalis