Politique

Togo : Lutte pour les reformes, les ambassadeurs mis à contribution

Le groupement  des six partis politiques constitué pour l’obtention des reformes poursuit sa démarche. Dans la ligne droite de leurs objectifs finals, les partis  « Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral » (ADDI),  « Forces démocratiques pour la République »( FDR), Les Démocrates, Le Togo Autrement, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement.(MCD ) et le Parti des Togolais ont rencontré  ce mercredi les ambassadeurs de la France, de l’Allemagne, des Etats-Unis et de l’Union Européenne.

 

Après réception de leur plaidoyer le 09 janvier dernier lors de leur première sortie pour l’obtention des reformes, les ambassadeurs ont décidé de recevoir les représentants des six partis politiques à la tête desquels se trouve Me Dodji Apevon.

Ce plaidoyer a pour but « d’indiquer une voie à tous ceux qui ont le devoir de faire évoluer le contexte politique togolais, d’apporter un souffle nouveau à la lutte des forces démocratiques et de recréer l’espoir et l’engouement au sein du peuple », lit-on dans son introduction.
Cette rencontre avec les différents ambassadeurs constitue donc une occasion pour ces formations politiques de présenter leur initiative à ces derniers. Le regroupement des six partis politiques s’appuie sur la notoriété des ambassadeurs pour leur demander d’intervenir auprès des institutions étatiques, nationales et internationales pour l’aboutissement du processus des réformes et la décentralisation.

Une suite à cette demande est attendue dans les prochains jours.

 

Commentaire d'article

Umalis