Développement

Sécurité et traçabilité des produits importés : les résultats sont là !

Chaque cargaison contenant des marchandises en provenance de l’étranger possède un bordereau électronique de suivi qui permet aux autorités compétentes de vérifier la valeur des biens et aux destinataires d’avoir de la visibilité. Ce dispositif mis en œuvre depuis 2015 assure la maitrise des flux et permet d’obtenir de meilleures recettes douanières.

Connu sous le nom de « Electronic Cargo Tracking Note/Advance Shipment Information » (ECTN/ASHI), ce dispositif de sécurité fait depuis lors ses preuves. Sa gestion a été confiée à ‘‘Antaser Togo’’, une filiale du groupe belge du même nom.

Les résultats ne se sont pas faits attendre. Et, c’est le Trésor public qui s’en est trouvé gagnant. D’ailleurs, Kovi Adanbounou, le responsable d’Antaser à Lomé, a indiqué que sa société avait versé plus de 2 milliards de FCFA en 2016.

Cependant, les techniques frauduleuses ne sont pas complètement enraillées du système. Fausses déclarations et la présentation de factures tronquées sont quelques fois les scènes du quotidien. Les informations de base du tracking concernent notamment le chargement, l’affréteur, le destinataire, le navire et le port d’origine et de destination. Elles attestent de façon crédible les flux de marchandises vers les pays de destination.

Commentaire d'article

Umalis