Politique

Réformes politiques au Togo : Le débat est ouvert aux diplomates

Leur regroupement a été annoncé et s’est finalement réalisé. Les six partis politiques de l’opposition qui se sont mis ensemble dans le but d’obtenir les réformes constitutionnelles et institutionnelles ainsi que la mise en place de la décentralisation ont rencontré ce mercredi quatre ambassadeurs.

ADDI, FDR, Les Démocrates, Le Togo Autrement, le MCD et le Parti des Togolais, regroupés en une coalition qui n’a pas de nom, ont tenu avec les ambassadeurs de la France, de l’Allemagne, des Etats-Unis et de l’Union Européenne une séance de travail.

Ils ont au cours de cette rencontre présenté leur initiative à ces derniers. Le groupe des six partis politiques a demandé à ces représentations diplomatiques d’intervenir en vue de l’aboutissement du processus des réformes et la décentralisation au Togo. En outre, leur engagement aux côtés du peuple Togolais a été sollicité.

Rappelons que cette initiative a été d’abord l’œuvre de ces ambassadeurs. Ils ont décidé rencontrer ces six partis politiques au cours d’une séance de travail après réception de leur plaidoyer du 09 janvier 2017. Ce plaidoyer avait pour but « d’indiquer une voie à tous ceux qui ont le devoir de faire évoluer le contexte politique togolais, d’apporter un souffle nouveau à la lutte des forces démocratiques et de recréer l’espoir et l’engouement au sein du peuple », lit-on dans son introduction.

Commentaire d'article

Umalis