Sports

Drame des éperviers à Cabinda : 7 ans déjà, l’équipe nationale s’en souvient encore…

drame-eperierLe 08 janvier 2010, le véhicule transportant la délégation de l’équipe nationale togolaise en direction de l’Angola dans le cadre de la CAN 2010, a été pris d’assaut par des rebelles séparatistes de Cabinda (Angola). 7ans plus tard ce douloureux souvenir demeure toujours vivace dans les esprits. Pour commémorer la mémoire de ceux qui y ont laissé la vie, les éperviers du Togo ont organisé des séances de prières à l’intention des victimes ce 09 janvier depuis le Sénégal ou ils sont en stage de préparation.

Le drame de Cabinda avait secoué la population entière et en particulier le monde sportif. Alors que la délégation togolaise se rendait à Cabinda, des rebelles du Front pour la libération de l’Enclave de Cabinda (FLEC) ont fusillée le bus. Bilan : Deux personnes notamment Amélété Abalo, le Coach adjoint des Eperviers et Stan Oclo’o, le chargé de communication de l’équipe ont perdu la vie et plusieurs ont été blessés.

Serge Akakpo, le docteur Wadja (le Kiné de l’équipe), Elitsa Lanou (le Directeur technique), Nibombé Waké (l’entraineur des gardiens) et Obilalé Kodjovi (le gardien de but) ont été ainsi atteints par des balles.

7ans après, les joueurs de l’équipe nationale se rappellent du tragique incident. Depuis le Sénégal ou ils mènent des séances d’entrainement, les joueurs ont fait des prières musulmane et chrétienne pour la vie de ceux qui ont survécu à l’attaque. Ils ont également imploré la bénédiction et la protection du Tout Puissant sur l’équipe nationale qui est en route pour la CAN 2017.

Depuis le 02 janvier dernier les éperviers du Togo sont en stage de préparation à Saly au Sénégal. L’équipe nationale se préparer à relever le défi au cours de la CAN Gabon 2017 qui s’annonce pour les prochains jours.

 

Commentaire d'article