Faits divers

Une voiture de police s’enflamme avec des bidons d’essence frelatée

police

D’abord, les incendies des marchés de Lomé et Kara en janvier 2013. Dans ce même mois cette année, la sacristie de la cathédrale de Lomé est réduite en cendre. Quelques heures plus tard, deux marchés de l’intérieur du pays s’ajoutent à la liste. Ce mercredi 04 janvier, c’est une voiture de police qui part en feu.

Les dégâts de l’incendie de la cathédrale ne sont encore clairement établis, ni la cause du drame.  Le gouvernement a donné quelques heures plus tard l’information selon laquelle des incendies ont survenus dans les marchés de Kpèlè (Préfecture de HAHO) et de Klabè Efoukpa (préfecture de WAWA) avec leur lot de dégâts matériels.

Dans la matinée d’aujourd’hui, c’est une voiture de patrouille utilisée par l’opération Entonnoir, pour lutter contre les trafiquants de carburants de contrebande, qui prend feu dans la zone du Port Autonome de Lomé. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Réunis en conseil des ministres ce mardi, les membres du gouvernement avaient appelé les togolais à redoubler de « vigilance en cette période d’harmattan et à prendre toutes les mesures de sécurité dans les habitations et lieux publics » afin de prévenir les risques d’incendie.

Pour l’heure, les causes de l’incendie de la voiture de police ne sont pas encore élucidées mais il est probable que la présence des bidons de carburant illicite en est pour quelque chose.

Commentaire d'article

Umalis