Education

Grève des enseignants : l’ASVITTO renvoie chacun à ses responsabilités

48147_npadvhover

La crise qui paralyse le secteur de l’éducation au Togo préoccupe au plus haut point l’Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO). D’une part, les enseignants grévistes maintiennent une position radicale et, d’autre part, le gouvernement reste ferme sur les conditions du dialogue. Face à ce dialogue de sourds qui n’en finit pas, l’association appelle les Togolais à travers une déclaration en date du 16 décembre 2016 et signée par son secrétaire général, M. Kao ATCHOLI, à se mobiliser pour « sauver la relève de demain ».

La déclaration commence en ces termes : « L’ASVITTO apporte tout son soutien aux syndicats des enseignants (SYNPETT, SNEETFP, SESTO, SEPPTO) et appelle à une mobilisation générale pour sauver la relève de demain ».

A cet effet, l’ASVITTO accorde le crédit de la légitimité aux revendications des enseignants et exhorte le gouvernement à s’acquitter de « son devoir d’ouverture, d’écoute et de discussion avec les responsables syndicaux en vue d’une issue consensuelle et salutaire de la crise ».

L’association manifeste son intérêt particulier au déroulement des évènements tout en rappelant brièvement les « conséquences douloureuses » occasionnées par ces bras de fer entre gouvernement et syndicats.

« Ce qui est resté constant est la grande inégalité qui continue dans le domaine de l’éducation où les enfants issus de la « minorité qui accapare les richesses du pays » sont formés dans les bonnes écoles, tandis que celles qui sont réservées à la majorité des Togolais ont non seulement des infrastructures délabrées mais aussi et surtout leurs enseignants sont traités avec mépris par le gouvernement et abandonnés dans des conditions misérables », poursuit la déclaration.

Ce qui, aux yeux des responsables de l’ASVITTO, constitue une « grave injustice sociale » qu’il faille corriger en trouvant à cette crise une solution durable qui prend en compte le respect des droits des enseignants.

Commentaire d'article