Politique

La CDPA croit à l’avènement de l’alternance au Togo

adjamagboDans un communiqué de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) datant du 12 décembre 2016 et signé par Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON, le message essentiel est : « L’alternance au pouvoir est inéluctable au Togo aussi, c’est une évidence ! ». Cette affirmation part du constat que depuis quelque temps des changements radicaux s’opèrent au sein des régimes politiques de l’Afrique de l’Ouest. Et, le Togo qui se trouve justement dans cette partie du continent ne peut rester indifférent à ce vent d’alternance et de démocratie qui souffle.

En prenant soin de citer des exemples comme le Burkina Faso, le Bénin et le Ghana, tous les trois pays limitrophes du Togo, le communiqué souligne la bonne marche des élections présidentielles dans ces pays et la présence à leurs têtes de dirigeants « démocratiquement élus qui tirent leur légitimité des urnes ».

La CDPA salue entre autres le processus électoral paisible au Ghana voisin, qui signe ainsi la troisième alternance en quinze ans. En effet, elle se réjouit du leadership de John Dramani Mahama qui a reconnu sa défaite, une preuve d’honnêteté politique fait honneur au candidat du Congrès Démocratique National (NDC). La CDPA félicite surtout le peuple ghanéen qui vient de confirmer à travers ces élections pacifiques qu’il est un porte-flambeau de la démocratie en Afrique de l’ouest.

Ce communiqué a été l’occasion d’exhorter encore une fois le peuple togolais à s’engager pour construire un État de droit plein d’avenir pour les générations futures. En ce qui la concerne, la CDPA en tant qu’acteur de la scène politique, reste ferme dans son combat à faire le nécessaire pour des élections responsables, transparentes et crédibles au Togo. Pour finir, elle exhorte le peuple togolais à vivre dans l’espoir, quelles que soient les difficultés, parce que l’alternance au pouvoir au Togo est plus qu’une évidence.

Commentaire d'article