Développement Economie

L’Union Européenne, un partenaire pour le développement du Togo

togo-ue

La 17ème session du dialogue politique entre le gouvernement togolais et l’Union Européenne s’est ouverte ce lundi matin au ministère des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine. Co-présidée par le ministre Robert Dussey et le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, cette rencontre périodique entre le Togo et l’Union européenne a été institué conformément à l’article 08 de l’Accord de partenariat ACP-UE adopté le 23 juin 2000 à Cotonou. Généralement, ce dialogue politique se tient au second semestre de chaque année.

M. Robert Dussey était entouré de ses collègues des ministères de la Sécurité, de l’Administration territoriale, du Commerce et du Développement à la base. Face à eux, avec le représentant européen à Lomé, Nicolas Berlanga-Martinez, on note la présence des ambassadeurs de France, d’Italie et notamment des Pays Bas.

Pour cette année, les participants ont évoqué l’exploit que constitue le déclenchement du processus de décentralisation et ont félicité le Togo pour les initiatives prises en faveur de l’organisation d’élections locales, qui sont prévues pour 2018.

Les questions relatives aux évolutions politiques, aux droits de l’homme et aux menaces sécuritaires ont été abordées. L’économie, secteur clé de développement, n’a pas été négligée au cours des discussions. En effet, il y a eu un tour d’horizon sur le plan européen d’investissement extérieur ainsi que sur la mobilité régionale susceptible de déclencher les échanges commerciaux et de soutenir le développement des économies nationales.

Il est à noter que le Togo bénéficie principalement de l’accompagnement de l’Union Européenne sur le plan politique, économique et diplomatique. D’ici 2020, l’UE compte augmenter à 80 % son aide au Togo.

Commentaire d'article