Beauté Santé

Enceinte, quoi ne pas manger pendant les fêtes ?

telechargement

Vous avez un ventre rebondi ? Quoi de plus normal dans la vie d’une femme ! Bientôt les périodes de fêtes de fin d’année. Ce sont des instants de joie et de bonheur à partager avec vos proches sans toutefois prendre de risque pour la santé de ce petit être qui grandit en vous. Voici une liste d’ « interdits » à respecter afin de vous sentir épanouie dans votre nouvelle vie de future maman :

Un peu de bière ou de champagne ?

Ne soyez pas tentée, dites non ! En effet, l’alcool (que ce soit léger ou fruité) passe dans votre sang et donc immédiatement dans celui de votre bébé. Il y a une certitude concernant son effet toxique et les risques physiques, mentaux et émotionnels en rapport avec l’enfant. Ainsi, coupez le lien avec votre verre d’alcool habituel et contentez-vous de tremper les lèvres dans celui de votre mari.

Du café ? Non, merci !

La santé de votre enfant est prioritaire donc, intégrez les refus dans votre vocabulaire. Consommé en grande quantité, la caféine peut accroître le risque de fausse couche ou ralentir la croissance du fœtus.

Attention à la viande et à l’huile

L’huile non végétale consommé sans modération se retrouve dans le lait maternel et le sang des nourrissons en entrainant une baisse de la concentration en β-carotène (précurseur de la vitamine A). Quant aux viandes, elles doivent être bien cuites suivant les règles d’hygiène.

Tous les desserts ne sont pas permis

Yaourt, cakes, gâteaux ou biscuits sucrés, chocolat… Pour équilibrer la teneur en sucre et en lactose, une future maman doit éviter d’ingurgiter le trop plein de gâteries et d’amuse-gueules. Ceci constitue en même temps un geste de prévention de la prise de poids qui n’est pas toujours recommandée pendant la grossesse.

En bref, les risques liés à l’alimentation pendant la grossesse sont multiples. Pour que la croissance de l’enfant se déroule au mieux, il est prudent d’éviter certains produits et de privilégier les aliments bio, les fruits et les légumes en tenant compte des conseils du médecin.

Commentaire d'article