Politique

Débat sur la question de la décentralisation au Togo, L’UFC se mêle à la danse

ufc-togo

Au lendemain des travaux de l’atelier national sur la décentralisation et les élections locales, organisé par le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, du 6 au 9 décembre 2016 à Lomé, l’Union des Forces de l’opposition, a réuni ses membres le 10 décembre dernier autour de même thématique. Il s’est agi pour ce parti de l’opposition de former les siens sur la notion de décentralisation et les concepts qui lui sont liés tels que les notions de collectivité territoriale décentralisée, leurs caractéristiques, leur organisation et sources de financement.

Selon les premiers responsables du parti, au-delà de mener des débats sur la tenue des élections locales au Togo, il était aussi et surtout question de former et d’informer ses militants sur la question. « Nous sommes là pour dire à nos militants que si nous voulons que notre pays se développe il faut qu’il se développe à la base », a laissé entendre Jean-Claude Homawoo, conseiller spécial du président national de l’UFC, à l’ouverture des travaux.

Selon lui un certain nombre de tractations devraient être faits dans les collectivités territoriales pour le bon déroulement des élections locales au moment venu et cela ne peut se faire sans la population à la base.

Notons que les récents débats organisés par le gouvernement togolais n’ont pas accouché d’une conclusion ferme. Pour certains acteurs politiques et de la société civile, l’on devrait pouvoir dégager une date pour les élections locales, à l’issue de cet atelier. Une vision qui n’a pas été partagée par tous les participants.

A l’en croire l’ex premier ministre togolais Seleagodji Ahoumey-Zunu, présent à la récente rencontre, les élections locales pourraient avoir lieu au plus tôt décembre 2017, ou au plus tard en 2018 selon les circonstances et les moyens obtenus à cet effet.
Pour l’heure l’Union des Forces du Changement se dit prête à participer à ces élections au moment venu.

Commentaire d'article