Sports

Pour la CAN Gabon 2017, l’État met la main à la poche

can

La participation des Éperviers à la CAN Gabon 2017 est pour tout togolais un sujet de joie et de fierté patriotique. C’est une question d’honneur pour notre pays. Bonne nouvelle certes, mais cela vaut bien entendu un coût.

Les débats autour de la mobilisation des fonds auprès de la population, comme cela a été le cas il y a trois ans, ont fait coulé beaucoup d’encre et de salive. D’emblée, la non publication jusqu’à nos jours du rapport de la CAN 2013 en Afrique du Sud, ne plaide pas en faveur de cette alternative.

Pour mettre fin aux débats, L’État a mis à disposition du comité d’organisation une enveloppe de 650 millions FCFA dans le but de couvrir toutes les charges. Toutefois, cette question est loin d’être réglée. Une nouvelle polémique est levée autour de l’insuffisance de cette « manne ».

Selon le collectif budgétaire adopté par l’Assemblée nationale, le gouvernement a chiffré la participation du Togo à la phase finale de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en terre gabonaise à 650 millions de nos francs. Mais, cette cagnotte est jugée insuffisante au vu des frais qu’implique la participation à la plus prestigieuse des compétitions de la Confédération africaine de football (CAF). Où trouver les ressources additionnelles ?

Dans tous les cas, une chose est sûre : l’équipe nationale du Togo jouera sa partition à la 31ème édition du principal tournoi de football du continent qui court du 14 janvier au 5 février prochain. Plus que quelques semaines pour voir le Togo faire ses preuves dans le groupe C composé de la  Côte d’Ivoire, du Congo et du Maroc.

Commentaire d'article