Agro-Environnement Culture & Réligion Economie Education Enquêtes / Interview Faits divers Finance Politique Santé

Togo : La rentrée scolaire maintenue au 17 octobre

ecole

Pas de report ! La rentrée scolaire 2016-2017 se tiendra bel et bien lundi 17 octobre 2016 au Togo. L’information est contenue dans un communiqué publié mercredi dernier par le gouvernement dans le JT de 20 heures sur la télévision nationale.

Des rumeurs avaient circulé  ces derniers temps, selon lesquelles la reprise des cours sera repoussée pour menace de grève de 48 heures de quatre syndicats d’enseignants réunis au sein de la « Coordination des syndicats ».

Dans le document officiel, les autorités en charge de l’éducation ont annoncé qu’un certain nombre de dispositions ont été prises afin que les acteurs puissent effectuer la rentrée dans de bonnes conditions.

Parmi les mesures, la mensualisation des primes de rentrée et de bibliothèque prévue pour être appliquée à compter du début de cette année scolaire, est reportée et prendra effet à compter du 1er juillet 2017.

« Face aux préoccupations exprimées par les syndicats d’enseignants et dans une volonté permanente de conciliation et de compromis, le gouvernement décide à titre exceptionnel de procéder de nouveau cette année en une seule tranche au paiement des primes de rentrée et de bibliothèque. Ces primes seront directement positionnées sur les comptes de tous les enseignants, à l’exception de ceux qui ne sont pas encore pris en charge sur le fichier solde. Ces derniers toucheront leurs primes en numéraires », peut-on lire dans le communiqué.

« Les enseignants recevront sur leurs comptes, en une tranche 150.000 francs CFA au titre de ces deux (2) primes », rassure le gouvernement.

Par ailleurs, souligne le communiqué, le gouvernement réaffirme sa volonté de poursuivre le dialogue « social, structuré et soutenu » au sein du Cadre permanent de concertation (CPC) et avec tous les acteurs concernés en vue, « de rechercher des solutions durables à la question relative au statut particulier des personnels de l’enseignement ainsi qu’aux autres préoccupations touchant le secteur de l’éducation ».

One Comment

Commentaire d'article